LA référence des ressources professionnelles en communication écrite

une rédactrice agréée ou un rédacteur agréé

une rédactrice agréée ou un rédacteur agréé

une rédactrice agréée ou un rédacteur agréé

un titre d'excellence

Qu'est-ce qu' un rédacteur agréé? une rédactrice agréée?

En plus d’être des spécialistes de la langue, les rédacteurs agréés et rédactrices agréées sont des professionnels de la communication qui selon les objectifs et les publics visés, savent concevoir, structurer, rédiger et réviser des contenus qui atteignent leur cible.

Événements

Il n’y a actuellement aucun évènement.

Nouvelles récentes

Ne doutez plus de vos compétences en rédaction! La SQRP lance le processus d’agrément 2023 qui mènera les candidates et candidats à passer l’examen pour décrocher le titre convoité de rédactrice agréée ou rédacteur agréé.
 
Pour débuter le processus, une séance d’information sur l’examen d’agrément 2023 aura lieu le mardi 31 janvier à 18 h, sur Zoom.
 
Suivra, une période de quelques semaines où les personnes pourront préparer leur dossier de candidature. Puis, des réponses seront transmises aux candidates et candidats leur confirmant que leur dossier est accepté et que les candidates et candidats peuvent passer l’examen, qui aura lieu en ligne. 
 
Seules les personnes ayant réussi l’examen d’agrément portent le titre exclusif de réd. a. et bénéficient des nombreux avantages qu’il représente.
 
Après avoir consulté les pages d’information sur le processus d’agrément, si vous avez des questions, écrivez-nous à agrement@sqrp.org
 
Joignez-vous à la Société québécoise de la rédaction professionnelle, une association professionnelle reconnue et valorisée par les employeurs — publics et privés — aux quatre coins du Québec!

Dates importantes

À Montréal : des échanges et des témoignages inspirants! Près d’une trentaine de personnes, membres et non-membres, s’étaient donné rendez-vous le 6 décembre au Café-bar de la Cinémathèque québécoise, à Montréal. Durant la soirée, en plus de boire un petit verre et manger quelques bouchées, des rédactrices agréées et rédacteurs agréés ont livré des témoignages sur leur métier et leur fierté de faire partie du « club sélect » des réd. a.

À voir, plus de photos sur la page Facebook ou LinkedIn de la SQRP.

Photo de gauche : Martine Grenier, Anne-Marie Laurin et Sonia Larochelle. Photo de droite : Myriam Bouchard, Sarah Richer, Line Gosselin et Mylène Tremblay.

À Québec : la bonne humeur des réd. a. au rendez-vous!

Provenant de Saint-Jean-Port-Joli, de Cap-Santé et de Victoriaville, du centre-ville de Québec et des alentours, neuf réd. a. et une membre étudiante se sont réunis le mardi 13 décembre au débonnaire et savoureux café Au temps perdu, à Québec. Parmi les personnes présentes (8 femmes et 2 hommes), six proviennent des cohortes de 2021 et 2022, que les circonstances avaient empêché d’accueillir en bonne forme. Leur aisance à tisser des liens et à s’intégrer au réseau, leurs horizons de provenance professionnelle, leurs expériences et champs d’intérêt langagiers sont d’un étonnant et réjouissant dynamisme et, comme on dit en cuisine : « la mayonnaise a pris ».

Ainsi qu’en témoignent l’énergie et le plaisir manifestés à ce repas, la SQRP de la région de Québec a de nouveau l’esprit au développement régional, au recrutement, au réseautage et à l’échange professionnel, et un appel a été lancé à l’implication associative. Il y aura certes d’autres occasions d’animer la troupe.

Par Alain Boucher, réd. a.

Souper-Noel-Quebec-13-12-22

De gauche à droite : Marie-Élaine Gadbois, Alain Boucher, Mélanie St-Hilaire, Alexandre Dumont, Sylvie Goulet, Émilie Michaud, Emily Vallée, France Brûlé, Marie-Jeanne Fréchette (étudiante) et Bernadette Broderick.

En juin dernier, la SQRP a mené une consultation en ligne afin de prendre le pouls de ses membres sur les différents aspects de ce métier qu’est la rédaction professionnelle, ainsi que d’évaluer les impacts de la pandémie sur leur quotidien.

Environ le tiers des membres ont répondu à ce sondage, qui comprenait également plusieurs questions ouvertes sur leur situation, en plus de les inviter à formuler des suggestions. Leurs réponses détaillées se révéleront très précieuses pour aider l’association à orienter ses services aux membres et à s’adapter aux nouvelles réalités, en vue de toujours mieux répondre à leurs besoins en constante évolution. En voici les faits saillants.

Profils des personnes répondantes

  • 46 % sont travailleuses autonomes.
  • 20 % sont salariées.
  • Les 34 % restants sont aux études, à la retraite ou se reconnaissent dans plus d’une situation (par exemple, des membres retraités acceptent des mandats à la pige).
  • 20 % ont entre 30 et 39 ans, 30 % entre 40 et 49 ans, 28 % entre 50 et 59 ans et 22 % ont 60 ans ou plus. Aucune personne âgée de moins de 30 ans n’a répondu au sondage.
  • 71 % des pigistes ont suffisamment de mandats, tandis que 11,4 % affirment en avoir trop et 17,1 % souhaiteraient en obtenir davantage.
  • 35 % des personnes salariées ont plus de travail que ce qu’elles peuvent produire en une semaine et 65 % estiment que leur nombre d’heures est suffisant.
  • 58 % des membres, toutes catégories confondues, considèrent que la pénurie de main-d’œuvre joue en leur faveur.

Suggestions et témoignages

Les réponses aux questions ouvertes ont fourni des pistes quant à la formation continue et au développement des affaires. Le conseil d’administration en tiendra compte dans son calendrier d’activités et son plan de communication pour 2022-2023.

Par ailleurs, plusieurs des répondants et répondantes ont accepté de fournir des témoignages qui serviront à la promotion de l’association. Ces résumés ont fait chaud au cœur de leurs collègues qui ont analysé les réponses; ils gagneront certainement à être diffusés. Entendre des rédacteurs agréés et des rédactrices agréés parler ainsi avec enthousiasme et franchise de leur profession permettra de donner une image moderne, actuelle et chaleureuse à notre association et d’élargir nos rangs!